Demi-Finales de Cross à Graingnes

interregionaux_cross.jpgIl y a quelques jours, l’hippodrome de Graignes, surnommé le Vincennes Normand, accueillait les Demi-finales de Cross. Malgré le cadre plaisant qu’offrait les infrastructures, c’est contre le vent et sous la pluie que 23 Crossmen se sont battus, les couleurs jaune et rouge sur le dos.

Le circuit qui de prime abord se présentait comme relativement simple c’est finalement transformé en bourbier usant et fatiguant. Parsemé de nombreuses relances avec ces virages à 180° et sa boue bien grasse, il a obligé les participants à souffrir avant d’atteindre la ligne. C’est donc les jambes lourdes, mais le sourire aux lèvres que ceux-ci rentrent à la maison avec l’assurance du devoir accomplis et même 4 qualifications pour les championnats de France en prime.

Ce sont tout d’abord les vétérans qui ont inauguré le circuit durant 9 700m. Parmi eux, Pascal Pitel sera notre seul représentant mais s’offrira quand même une belle 146ème place.

Leur emboitant le pas, les cadettes et cadets s’élancent pour respectivement 4000m et 4900m. Solène Cerclet (12ème), Lore Elene Jan (57ème), et Louise Eveillard (91ème) étaient de la partie, avec également Francois David (25ème) et Adrien Le Breton (113ème). François et Solène, plutôt en jambes, malgré un retour de grippe pour Solène, auront même l’honneur d’aller à Paray Le Monial pour les Championnats de France de Cross.

Ne possédant pas de représentant en junior femmes, minimes filles et garcon, c’est deux heures de repos qui se sont offert aux gorges Cessonnaises des nombreux fans venues supporter leurs athlètes. C’est donc Camille Lanoë, Cyrielle Doigneaux, Mr et Mme Cerclet, Alain Pubert, Michel Cochard et toute la famille Levêque qui ont fait travailler les cordes vocales pour réchauffer et pousser les athlètes pendant les courses.

Reprise des hostilités avec Laura Louis (55ème) pour le cross court femmes (3100m). Lui emboitent le pas les hommes du cross court masculins, et c’est lancé par la fusée Julien Meury (107ème), acteur d’un départ en trombe, que Rémi Louvel (35ème), Antoine Jourdren (60ème) et Jean Luc Novels (127ème) ont pu offrir une 15ème place par équipe à l’EAC.

Chez les juniors on félicitera Luc Jamin (75ème), déjà auteur du belle 2ème place la veille au cross départemental des Sapeurs Pompiers et Arthur Delamontagne (94ème). Ils ont tous deux été vaillants et courageux pour parcourir les 6400m qui les séparaient de la ligne d’arrivée.

100m, soit 9″59 (facilement ^^), voila ce qu’il fallait rajouter pour obtenir la distance de la course élite femmes. Menée d’une main de fer par Tabbousi Hasna (Quimper Athlétisme, 1ère) et Berthelot Chantal (Stade Rennais Athlétisme, 2ème), ce sont 195 femmes qui sont allées prendre le bain de boue offert par Graignes. Parmi elles nos ravissantes Isabelle Lampe (106ème) et Audrey Mercurin (120ème) se sont offert une thalasso. Bénéfique à priori pour Audrey qui grâce à sa 13ème place en catégorie Espoir accède au Saint Graal des Championnats de France.

Pour finir, sur un terrain labouré par les multiples passages des athlètes précédant et détrempé par des heures de pluie incessantes, les élites hommes s’élancent. Durant les 11200m de courses ils nous offriront des grimaces et des glissades en pagailles. Cela n’empêchera cependant pas Jordan Auffray d’être l’auteur d’une 26ème place prometteuse mais surtout d’une 3ème place Espoir qui l’envoi au France de Cross. Lui servant de soutien dans les premiers mètres, Sébastien Levêque (73ème), Jean Francois Paty (92ème) et David Laitu (96ème) permettront également à l’équipe de l’EAC de se placer 11ème dans une course relevée. Mais la densité du groupe de fondu (de boue ?) nous à offert la possibilité d’admirer également Yoann Rocheteau (126ème), Nicolas Godin (137ème) et Jérôme Gautier (164ème).

Il ne reste plus désormais plus qu’à rentrer, prendre une douche salvatrice, laver les pointes avec amour et se coucher pour reposer l’outil de travail de tout les jours, nos cuisses d’amour.

Les années passent et les athlètes progressent offrant cette année encore des résultats meilleurs que les années précédentes permettant de voir l’avenir avec sérénité.

Lien vers tout les résultats du Cross

Merci à Matthieu pour les photos

3 réflexions au sujet de “Demi-Finales de Cross à Graingnes

  1. Je dois avouer que je me suis posé la question en relisant l’article, j’ai fait une rapide recherche sur Google et vu le nombre de résultats avec Sein Graal, je n’ai pas cherché plus loin…

    Mais effectivement, le Saint Graal est peut-être plus approprié 😉

Les commentaires sont fermés.